Pourquoi la FFMC continue à se mobiliser ?

Le 30 juin, les antennes sont mobilisées pour le dernier jour officiel de la limitation de vitesse à 90.

Comme toujours lorsque la FFMC se mobilise, certaines lectures nous interpellent… Petit billet d’humeur…

Tous, motards de la FFMC, nous sommes motards, automobilistes, cyclistes, mais aussi routiers, taxis ambulanciers…et même, incroyable, nous avons des enfants !

Nous ne sommes pas, contrairement à ce que les grincheux pensent, des motards qui voulons rouler vite.

Nous sommes des usagers de la route qui constatons qu’un simple abaissement de vitesse ne résoudra pas les réelles problématiques de toute personne empruntant le réseau secondaire : l’état des infrastructures qui ne fait que se dégrader et la formation des conducteurs qui est à améliorer et qui nécessite un véritable continnum éducatif (tout au long de la vie de l’usager).

Un ras le bol également des mesures répressives, de l’infantilisation des gens (quel besoin de nous abrutir de spots TV, radio et papier du bien fondé de la mesure)

 

Si nous n’étions que des fous du guidon, pourquoi des automobilistes, sénateurs, députés, présidents des conseils départementaux reprendraient ils dans leurs argumentaires contre les 80 kms/h nos arguments ? Ferions-nous de la sensibilisation en collège ?

Notre force de mobilisation, notre expertise sur les questions de sécurité routière depuis 38 ans est reconnue, écoutée (nous siégeons au Conseil National de la Sécurité Routière, avons un agrément Education Nationale pour sensibiliser les plus jeunes, qui vont prendre leurs premiers 2 roues)…

 

Si nous n’étions que des égoïstes ne pensant qu’à notre volonté de rouler vite sur la route, nous associerions nous avec 40 millions d’automobilistes et l’association Mon Vélo Est Une Vie pour des campagnes du partage de la route ?

Et ainsi montrer que non, les différents types d’usagers de la route ne sont pas là pour se faire la guerre comme les médias tendent à le prouver  mais bien pour partager en bonne intelligence les espaces de circulation de plus en plus contraints, réduits.

Article FFMC Nationale               Site partagerlaroute.com

La FFMC prouve au quotidien depuis 38 ans qu’elle défend les usagers des 2 et 3 roues motorisés, mais certainement pas au détriment d’une autre catégorie d’usagers.

 

Si nous n’étions que des individualistes, qui n’ont pas la conscience que d’autres libertés, d’autres droits sont bafoués en France, notre Fédération aurait elle voté lors de ses Assises Nationales une résolution qui indique que la FFMC soutient les mouvements respectant ses valeurs ?

Notre objet est la défense des 2 et 3 roues motorisés, il est donc normal que nos manifestations ne puissent être que sur des sujets que nous connaissons et maîtrisons. Comment pouvons nous être crédibles si nous devons parler de choses que nous ne connaissons pas ? Cependant, avec le vote de cette résolution, les militants FFMC peuvent se joindre avec nos couleurs sur des mouvements citoyens qui, comme la FFMC, estime que le gouvernement en place prend des décisions seul, sans concertation avec les élus et le peuple et ce, dans un sentiment général de perte d’avantages, droits et du pouvoir d’achat.

Notre devise, ENSEMBLE, PLUS FORTS prend tout son sens quand on veut bien comprendre qui est la FFMC, ce qu’elle fait et comment elle fonctionne…

Et surtout n’oubliez pas une chose : nous sommes ouverts à la discussion en face à face, bien plus constructive que derrière son ordinateur. Promis, on ne mord pas et surtout, une discussion permet aussi de donner tous les points de vue… C’est notamment pour cela que nous organisons aussi des manifestations statiques comme les nuits 2 roues, pour que tous puissent venir à notre rencontre et prendre le temps de parler, sans pour autant bloquer le trafic 🙂

 

 

4 pensées sur “Pourquoi la FFMC continue à se mobiliser ?

  • 23 juin 2018 à 13 h 14 min
    Permalink

    Belle mise au point. Je pense qu’il faudra la répéter encore et encore…

    Répondre
  • 26 juin 2018 à 14 h 21 min
    Permalink

    Il faut quand même avouer que les différentes mesures prises en terme de sécurité routière ont permis de passer de 18000 morts à 3500 en 40 ans. Je ne rentre pas dans le débat si c’est bien ou non d’abaisser à 80km/h, mais attendons les résultats avant de critiquer, puisque dans tous les cas les revendications des usagers de la route ne seront pas écoutées (de toute façon il n’y a plus que ça a à faire).

    Répondre
  • 1 juillet 2018 à 9 h 49 min
    Permalink

    Satisfaction sur la manifestation du 30 juin beaucoup de motos peu de voiture. La sécurité assurée par la ffmc était parfaite. A refaire et je serais à vos côté mais en voiture . Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *