Pour un retour aux 90 kms/h, formation et de meilleures infrastructures !

La FFMC21 et FFMC39 ont, en même temps émis l’intention de manifester concernant les conditions de circulation dans leurs départements et sur tout le territoire français.

La FFMC39 a choisi de manifester le samedi 5 octobre 2019, la FFMC21 les rejoindra à Lons-le-Saunier.

La FFMC21 elle manifestera le dimanche 13 octobre 2019, et la 39 sera également présente !

Nous refusons un retour au cas par cas aux 90 kms/h sur les routes, idéal pour perdre encore plus les usagers de la route et générer des inégalités sur la route d’un département à l’autre.

La Côte d’Or a déjà le triste record de France du nombre de changement de limitation de vitesse sur un tronçon réduit ! En effet, il s’agit de la Départementale 974 entre Beaune et Dijon avec 42 changements sur 36 kilomètres.

La Fédération Française des Motards en Colère l’a toujours dit et le dira toujours : la vitesse est certes un facteur aggravant dans un accident mais souvent le facteur secondaire (alcool, état des routes, inattention…)

La FFMC21 appelle les motards de Côte d’Or et départements alentours à une manifestation, le dimanche 13 octobre 2019.

D’ici cette date, nous devrions pouvoir donner plus d’informations concernant le positionnement actuel de Mr Sauvadet, président du Conseil départemental, qui a été à l’initiative d’une pétition contre les 80 kms/h il y a 1 an et demi. D’autant que le 1er ministre Edouard Philippe semble tout faire pour empêcher les conseils départementaux de mettre en place les limitations à 90 kms/h.

Aidé en cela par le Conseil National de Sécurité Routière (CNSR) qui a trouvé le moyen de sortir un rapport imbuvable qui fait en sorte qu’aucune route départementale ne pourrait revenir aux 90 kms/h.

Un pur effet d’annonce pour « calmer » les usagers de la route qui ne digèrent toujours pas cette mesure, d’autant que les chiffres montrent…enfin ne démontrent pas l’efficacité de la mesure !

 

A  lire aussi : un an de 80 km/h, tout cela pour ça ?

Nous continuons à affirmer qu’avant de toucher aux limitations de vitesse, il est nécessaire d’entretenir notre réseau routier, avec de véritables remises en état et pas de simple rustines qui sont dangereuses pour tous les types d’usagers !

Nous étions prêts à décerner un casque d’or à la Ville de Dijon qui a effectué une grande campagne de remise en état avec des méthodes « propres » et sans danger… quand dans le même temps nous pourrions décerner un casque d’âne pour les nombreux jetés de gravillons en couche épaisse observés dans tous le département !

L’autre point permettant de réduire l’accidentalité EST la formation : initiale mais aussi continue, en accentuant sur l’importance d’être concentrés sur la route et non pas sur son smartphone ou son seul désir d’être seul sur la route…

 

La Sécurité Rentière est toujours omniprésente au détriment des véritables aides à la baisse de la mortalité routière : EDUCATION / FORMATION / ENTRETIEN DES ROUTES

 

En plus des courriers et sensibilisation que nous menons sans cesse, nous avons fait le choix de faire à nouveau une action visible pour sensibiliser tout le monde, pouvoirs publics, usagers…

La FFMC21 dans la rue le 13 octobre 2019

RDV au parking du marché de gros à 13h30 pour départ 14h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *